Geyzer de Strokkur

L’Islande regorge de choses à faire et à découvrir : voici mon top ten !

1. Admirer les aurores boréales danser dans le ciel

Spectacle féérique et rare ! La lumière semble danser dans le ciel à vive allure, en arc de cercle ou encore en raie de lumière ! Un ballet haut en couleurs dans ce ciel d’une pureté incroyable cette nuit là !
Quelques conseils photos pour immortaliser ces instants presque surnaturels (ici)
Aurore boréale en Islande

2. Naviguer entre les icebergs du Jokulsarlon

En hiver comme en été, le spectacle du Jokulsarlon est époustouflant. On a beau savoir qu’on va voir une lagune glaciaire, une fois arrivé, on reste sans voix… J’aurai pu rester des heures à regarder la glace évoluer au gré de la marée, des courants, et des lumières dans le ciel.

Conseil pratique : de mai à septembre, il est possible d’aller sur la lagune en bateau : à ne pas manquer !

Jokulsarlon

Autre côté du Jokulsarlon

3. Se baigner dans les sources géothermiques

100 degrés, c’est bien trop chaud pour aller se tremper dans les hot pots (piscines extérieures rencontrées au gré de vos balades en pleine nature), mais 39, c’est très bien ! Par – 10 degrés à l’extérieur, des nuages de vapeur enrobent les eaux bleues turquoise du lagon d’une douce lumière duveteuse.

Conseil pratique : Le bain géothermique le plus connu est le Blue Lagoon près de Reykjavík, mais je conseille un complexe plus intimiste et donc moins touristique tel que celui de Myvatn.

Source géothermique de Myvatn

4. Se faire éclabousser au bord de chutes d’eau vertigineuses

Le pays compte plusieurs chutes d’eau, les plus puissantes d’Europe : l’occasion d’en prendre plein les mirettes ! et les oreilles… L’eau s’élance en contrebas, dans un bruit assourdissant.

Conseil pratique : S’il ne fallait garder que quatre lieux, je dirai Gulfoss (non loin de Reykjavik), Dettifoss (au Nord-Est de la région de Myvatn), Seljalandsfoss (au Sud Ouest) et Godafoss (à l’Est d’Akureyri)

Gulfoss

5. Aller voir les baleines dans la baie d’Husavik

D’avril à octobre, il est possible d’aller observer la plus fabuleuse réserve de baleines d’Europe : pas moins de 11 espèces de ces mammifères majestueux évoluent ainsi dans la baie.

Conseil pratique : sortie à la journée en bateau ancien pour 56 euros, avec les compagnies North Sailing  et Gentle Giants.

Bateaux dans le port d'Husavik
6. Se faire éclabousser par les gigantesques geysers

Plus de 80 mètres de hauteur pour Geysir ! L’eau bouillonne, s’agite et s’élève en ayant formé une bulle avant d’éclater vers le ciel. Mais malheureusement plus que 3 fois par jour (les touristes des années 1950 ayant pris l’habitude de jeter des pierres dans l’orifice pour accélérer les explosions.

En contrebas, le geyser Strokkur « pète » toutes les 5-6 minutes à une hauteur pouvant atteindre les 30 mètres.

Conseil pratique : ne vous mettez pas dans le sens du vent, faute de douche forcée !

Geyser de Strokkur

7. Se sentir tout petit entre la plaque tectonique eurasienne et nord-américaine

Se promener dans la plaine de Thingvellir, c’est un retour express dans l’histoire de l’Islande, puisque les vikings y ont créé le premier Parlement démocratique. C’est également une immense vallée qui permet d’observer – de près – l’écartement continu des plaques tectoniques eurasienne et nord-américaine. Conséquence des fréquentes secousses telluriques, les plaques s’écartent de 2 cm chaque année…

Plaques eurasienne et nord-américaine

Plaine de Thingvellir

8. Passer le cercle polaire

Le Cercle Polaire ne traverse pas l’Islande, mais en est tellement proche, qu’il est dommage de ne pas pousser jusque l’île de Grimsey pour passer la mythique latitude 66 Nord ! Une balade d’une journée suffit.

Conseil pratique : pour immortaliser ce joli moment, vous pouvez faire tamponner votre passeport à la Poste.

9. Randonner dans le Landmannalaugar

Le Paradis du randonneur avec ses montagnes multicolores, ses châteaux de laves recouverts de mousses vertes et jaunes, ses champs de pseudo-cratères d’aspect lunaire, ses cascades tumultueuses, son désert de sable glaciaire gris sombre, ses jets de vapeur sifflants et fleurant bon le souffre, ses marmites de boues…

Conseil pratique : il y a du monde en été ! La destination est victime de son succès. Pensez à réserver sa place en refuge, géré par la société Ferdafélag Islands ou à prendre votre tente pour ne vous retrouver le bec dans l’eau le soir venu.

Route menant au Landmannalaugar

10. Observer les macareux

Symbole de l’Islande, cet oiseau autrement dénommé perroquet de mer ou clown de mer ressemble à une peluche ! Il niche sur l’île en été, et c’est un vrai bonheur de voir évoluer ces volatiles en liberté !

beaucoup plus que de les voir dans l’assiette… les islandais n’ayant pas réalisé que ces oiseaux étaient en voie de disparition, ils les mangent sans scrupule :-(

Crédit photo : LPO

Crédit photo : LPO

Si la destination vous intéresse, regarder quand partir en fonction de vos intérêts (ici)

Et vous, quels sont vos incontournables islandais ?

Article mis à jour le 3 novembre 2014

Rendez-vous sur Hellocoton !

2 commentaires sur “10 choses à voir et à faire en Islande

  1. Sympa ces petites idées. Le parc Thingvellir a l’air vraiment irréel, je savais pas que les plaques tectoniques eurasienne et nord-américaine passaient par là. Hop sur ma liste!

  2. Admirer les baleines, les phoques et les chevaux sauvages. Entendre le bruit de la glace au Jokusarlon au coucher du soleil, voir des arc en ciel devant les cascades… tellement d’incontournables en Islande, (mon plus beau voyage). J’espère y retourner en hiver pour les aurores boréales, d’ici peu de temps :D
    Une très jolie liste en tout cas !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>