Japan Rail Pass

Sans aucune hésitation : oui ! Pour tous les amis qui ont la chance d’aller prochainement au pays du Soleil Levant, le Japan Rail Pass est une véritable aubaine. Ce sésame ferroviaire vous permet de profiter à volonté des lignes de métro et de train, pour la modique somme de 210 euros environ pour 7 jours ou 335 euros pour 14 jours. « Modique » car un ticket de métro coûte entre 2 et 6 euros pour un trajet – en fonction du nombre de compagnies que vous empruntez – et un trajet Tokyo-Kyoto vous coûtera à lui seul 160 euros, donc finalement, le pass à ce prix-là, c’est cadeau ! Et pour les enfants, c’est demi-tarif.

Vous gagnez du temps car vous ne galérez pas pour trouver la machine et la bonne compagnie de métro, où il faut acheter votre ticket de métro

Quelques précautions d’usage tout de même… Vous ne pouvez pas emprunter tous les trains du réseau Shinkansen, donc il faut faire attention avant de sauter dans le premier Shinkansen qui se présente sur le quai. Nous avons eu la surprise en plein trajet Tokyo-Kyoto, de se faire sortir du train, un bel Onomi : le train ultra rapide qui fait la liaison avec un seul arrêt. Et oui, l’Onomi n’est pas compris dans le pass, le Mizuho non plus.

Une des 200 entrées du métro Shinjuku

Le shinkansen, c’est quoi ? Il y a un peu plus de 50 ans, le train à grande vitesse japonais entrait en piste ! Vu d’ici, un moyen de transport comme un autre ; mais en plein cœur de Tokyo, au moment où la rame à l’esthétique futuriste entre en gare, on comprend la passion que vouent les japonais à leur réseau ferroviaire. Véritable ode à la technologie, ce train allie tout ce que peut souhaiter le voyageur : propreté, sécurité, fiabilité, ponctualité à telle point que l’horloge indique les secondes sur le quai…

Shinkansen

En pratique :

Il est nécessaire de commander le Japan rail pass depuis la France, car c’est un dispositif réservé aux touristes visitant le Japon avec le statut de visiteur temporaire, et vous ne pourrez donc pas l’acheter sur place. Pour cela, plusieurs possibilités : par internet, sur des sites tels que celui-ci ou celui-là (testé et approuvé lors de notre voyage de l’année passée); ou directement rue Sainte Anne à Paris dans une agence qui en délivre.

Autre point à avoir à l’esprit : vous allez recevoir un coupon qu’il faudra activer à la gare de votre choix une fois sur place, pour commencer à faire courir le délai prévu. Attention, vous ne pouvez pas activer le Japan Rail Pass dans toutes les gares. Cela nous est arrivé à Kamakura : pas d’autres choix que de racheter un billet pour aller dans une gare qui effectue ce type de manip ! Il vaut donc mieux se renseigner aux offices de tourisme de Tokyo ou Kyoto par exemple pour ne pas se retrouver le bec dans l’eau le moment venu…
Voici quelques endroits où vous pourrez faire l’échange : Tokyo station; Ueno Station; Shinjuku station; Shibuya station; Yokohama station; Narita airport; Kyoto station; Saporo station; Hakata station; Osaka station, etc. Pour avoir toutes les stations, cliquez ici

En bonus : pour ceux qui aiment se laisser bercer par le roulis de la locomotive, ne manquez pas le très joli reportage « des trains pas comme les autres » consacré au Japon : pour en savoir plus sur le shinkansen, mais aussi sur les petites michelines qui sillonnent le pays (http://www.youtube.com/watch?v=DsRP0ylsCF4)

Rendez-vous sur Hellocoton !

4 commentaires sur “Japon : faut-il acheter le Japan rail pass ?

  1. Oui les transports sont l’une des dépenses majeures au Japon. Et oui le JR Pass commence à devenir intéressant si on veut faire plusieurs villes dans un court laps de temps :)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>