Aurore boréale - Islande

Myvatn, Islande – 29 mars 2013

Voir une aurore boréale, le rêve de tout voyageur…
Spectacle féérique et rare ! La lumière semble danser dans le ciel à vive allure, en arc de cercle ou encore en raie de lumière ! Un ballet vert haut en couleurs dans ce ciel d’une pureté incroyable cette nuit là !

Conseils pratiques : quand on aime la photo, rien de plus frustrant que de se tromper en faisant ses réglages, face à une nature qu’on ne reverra pas de sitôt…

Pour l’aurore boréale, plusieurs précautions pour capter ces instants magiques :

– enlevez le flash, et éteignez la mise au point automatique de l’appareil photo;

– faites une mise au point manuelle vers l’infini;

– utilisez la plus grande ouverture possible : en effet, plus l’ouverture est grande (f1,8 ou f2,8), mieux c’est !

– réglez l’ISO sur une faible valeur (entre 100 et 400, par exemple);

– réglez la vitesse d’obturation sur 5 secondes et voyez le résultat : tout dépend de la vitesse de ce qu’il y a dans le ciel ! Parfois cela bouge vite…

– utilisez un trépied et un déclencheur à distance pour éviter les flous de bougé.

– pensez à prendre une batterie de rechange : le froid a tendance à les vider à vitesse grand V. Une astuce : les garder dans la poche pour les maintenir à température le plus possible !

Dernier point : les aurores sont de sortie en général entre 1 heures et 3 heures du matin; préparez vous à veiller ;-)

Rendez-vous sur Hellocoton !

3 commentaires sur “Islande, la magie de l’aurore boréale

  1. C’est ta photo? Qu’est-ce qu’elle est belle! Je pars en Islande en mars pour essayer de réaliser un rêve alors j’espère avoir autant de chance que toi. Merci pour les quelques tuyaux!

    1. Oui toutes les photos du blog sont les miennes ;-)
      J’espère que tu auras autant de chance que moi et que tu verras des aurores boréales ! Quel est votre itinéraire ? Tu as besoin d’adresses ?

  2. Jolie prise ! J’ai eu la chance d’en voir cet hiver, mais sur un bateau (donc pas de photos). Mais j’ai été très contente de vivre l’instant présent sans prendre mon appareil, c’est tellement particulier comme moment, comme lumière, que je pense que je n’aurai rien pu faire d’autre sauf lever les yeux au ciel. Pour les prochaines aurores, et si c’est plus d’un soir que je les apperçois, j’essayerai sûrement d’en capturer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>